RSS:

Newsletter subscribe:

French

French

Recommendations to avoid a strategic downgrading of Europe in the field of Combat Aviation

Title Original Language: 
Recommandations pour éviter un déclassement stratégique de l’Europe dans le domaine de L’Aviation de combat
Abstract Original Language: 
L’Académie de l’air et de l’espace (AAE), observant, au travers des nombreux exemples récents, qu’aucun conflit ne peut désormais plus se passer d’une aviation de combat performante, considère que l’Europe court le risque de perdre l’avance et l’indépendance de sa puissance aérienne alors que l’industrie d’aviation de combat est le moteur de la haute technologie et des emplois de haut niveau.
Comment faire pour éviter cette mort annoncée face à une concurrence internationale de plus en plus vive ? Comment protéger la base industrielle solide qui existe encore aujourd’hui mais qui nécessite d’être entretenue par des projets concrets de démonstrateurs et de développements européens ?
Si l’Europe souhaite conserver son indépendance stratégique dans les systèmes aériens de défense et ainsi conserver son rang dans le monde multipolaire de demain, des décisions importantes doivent être prises et financées rapidement.
Original Language: 
Date of Editorial Board meeting: 
Publication date: 
Saturday, November 16, 2013
Abstract in English: 
The Air and Space Academy having noted, through a study of the many recent examples, that air warfare scenarios without advanced combat aircraft are no longer feasible, considers that Europe is running the risk of losing its advanced air power independence, in spite of the fact that the combat aircraft industry is a driving force for advanced technologies and qualified employment.
How to avoid this imminent demise, faced with stiffer and stiffer international competition? How to protect the strong industrial base which still exists today but which must be maintained through concrete demonstrators and European development
programmes?
If Europe wishes to secure its future strategic air power independence and thus maintain its place in the newly emerging multipolar world, urgent action must be decided on and funded.
File: 
Country of publication: 
File Original Language: 
Cover page image: 
Number of pages: 
13
Country Original Language: 
Share: 

The future of Big Data

Title Original Language: 
L'avenir des Big Data
Abstract Original Language: 
Les big-data constituent une véritable révolution. La croissance exponentielle des données détermine en effet une nouvelle façon de les employer. Celles-ci sont désormais susceptibles d’une multitude de réutilisations sans rapport avec leur collecte initiale. La révolution des big-data représente ainsi bien plus qu’un changement quantitatif : en modifiant notre façon de traiter les données, elle bouleverse notre représentation du savoir, de l’expertise, de l’homme et de catégories juridiques comme celles de vie privée ou de responsabilité.
Original Language: 
Date of Editorial Board meeting: 
Publication date: 
Wednesday, April 22, 2015
Abstract in English: 
The big-data are a revolution. The exponential data growth determines a new way to use them. These are now capable of numerous reuses unrelated to their initial collection.
File: 
Country of publication: 
File Original Language: 
Cover page image: 
Number of pages: 
38
Country Original Language: 
Share: 

The future of diplomacy

Title Original Language: 
L'avenir de la diplomatie
Abstract Original Language: 
Nous avons connu, avec la fin de la guerre froide, une période eupho-rique pour la diplomatie. Réunification allemande, conférences sur l’environnement, accords d’Oslo et de Dayton, création du TPI et de l’OMC, la diplomatie était reine, renouvelée par les discours sur le « nouveau multilatéralisme ».
Ce mouvement s’est maintenant quelque peu embourbé. Le « processus de paix » israélo-palestinien reste au point mort, les grandes conférences s’enlisent, et, rétrospectivement, les accords déjà signés ne semblent pas aussi bons qu’espérés.
Certains changements dans les relations internationales ont pour conséquence d’affaiblir le rôle joué par la diplomatie habituelle entre États, ou en tout cas d’en compliquer l’exercice. Il semble toutefois que nous assistions depuis quelques années à un retour de la diplomatie, mais sous une forme nouvelle. L’exigence d’efficacité, sous réserve de certaines adaptations, devrait conduire à lui redonner tout son lustre et son utilité.
Original Language: 
Date of Editorial Board meeting: 
Publication date: 
Tuesday, July 28, 2015
Abstract in English: 
It seems that we are witnessing in recent years a return to diplomacy, but in a new form. The requirement of effectiveness, subject to certain modifications, should lead to restore it to its former glory and usefulness.
File: 
Country of publication: 
File Original Language: 
Cover page image: 
Number of pages: 
36
Country Original Language: 
Share: 

The Arctic, Ocean for the Future for the security and the strategic autonomy of the EU

Title Original Language: 
L’arctique, océan d’avenir pour la sécurité et l’autonomie stratégique de l’Union européenne
Abstract Original Language: 
25 millions de kilomètres carrés, du pétrole, du gaz et de très nombreuses autres ressources minérales situées dans une zone qui pourrait être au cœur du trafic maritime mondial dans quelques décennies, l’Arctique est une zone critique de la géopolitique mondiale du 21e siècle. Dès lors, quelle place et quelle stratégie pour l’Union européenne dans cet espace ? Le rapport disponible ci-dessous a vocation à établir une description de la situation géostratégique et des grands enjeux de cette région ainsi qu’à mettre en perspective le rôle que l’Union européenne pourrait jouer dans les prochaines années.
Original Language: 
Date of Editorial Board meeting: 
Publication date: 
Monday, September 1, 2014
Abstract in English: 
During the last decades, global interest for the Arctic, an area of 25 million square km of which 14 million for the Arctic ocean, increased due to the climate change which led to the melting of the ice cap and the thawing of the permafrost. The attention of the global players is attracted not only by energy and natural resources but also by new maritime routes. This creates new environmental challenges and leads to potentially dramatic changes to international trade, which will contribute to the globalization of this area. This evolution is one of the reasons for the growing interest of the large global players for the governance of this area, in the first place of which the People’s Republic of China, India or Singapore.
These changes went not unnoticed by the EU, which, as early as 2002 under the Danish presidency of the Council, showed its intent to be a global actor by introducing the concept of “Arctic window” into its Nordic dimension. As reaffirmed in a resolution of the European parliament in March 2014, this concern was endorsed last May by the foreign affairs Council, which considered that Europe should reinforce its contribution to the Arctic cooperation. It pleads “for an active commitment of the EU with its Arctic partners in view of meeting the challenges of sustainable growth, in a prudent and reasonable way”.
File: 
File Original Language: 
Cover page image: 
Number of pages: 
6
Country Original Language: 
Share: 

Remaking Europe: Framework for a policy

Title Original Language: 
Télécharger
Abstract Original Language: 
La survie et le succès de l'Union européenne dépendent de la vitalité de la zone euro. La priorité est en conséquence de donner à celle-ci une perspective claire à 10 ou 15 ans et de la transformer progressivement en un espace réellement intégré, qu'il s'agisse des engagements nécessaires pour mettre en oeuvre des politiques économiques saines et convergentes, de la volonté de recourir aux instruments de solidarité les mieux adaptés ou de l'adoption de règles de gouvernance adéquates. Ainsi seront réunies les conditions d'une nouvelle croissance et d'un meilleur emploi.
L'Union européenne, à 28 Etats membres, doit elle aussi retrouver le chemin de la rigueur et de l'efficacité. Il convient de lui assigner quelques objectifs politiques essentiels, objectifs d'ores et déjà énoncés dans les traités et dont la mise en oeuvre concrète devrait être approuvée par tous les Etats membres : énergie et environnement, marché intérieur, défense, conditions nécessaires pour préserver la libre circulation des personnes.
Original Language: 
Date of Editorial Board meeting: 
Publication date: 
Sunday, September 1, 2013
Abstract in English: 
The survival and success of the European Union depend on the vitality of the Eurozone. The priority is therefore to give the Eurozone a clear perspective for the coming 10 to 15 years and gradually to transform it into a truly integrated area. This approach must embrace the commitments necessary to implement sound and convergent economic policies, a determination to embrace practical instruments of solidarity and the adoption of meaningful rules of governance. These are the keys to new economic growth and higher levels of employment.
The 28-member state European Union has too to find the path of rigour and efficiency. We should agree on a few essential political goals. These goals are already there in the treaties: their concrete implementation now has to be agreed and accepted by all Member States. Energy and the environment, the internal market, defence, and the necessary conditions for the free movement of individuals, are the key policies.
File: 
Country of publication: 
Cover page image: 
Number of pages: 
20
Country Original Language: 
Share: 

Report on the future of the European Union

Title Original Language: 
Rapport sur l’Union européenne
Abstract Original Language: 
Ce nouveau rapport du Club Praxis propose un choc de simplification de l’Union européenne. Il s’attache à faire des propositions concrètes en vue de changer sa gouvernance et de renforcer son fonctionnement démocratique. Nous considérons que la concordance de plusieurs évènements - une crise quasi fatale de la zone euro, la négociation importante sur la zone de libre-échange transatlantique, voire l’anniversaire émouvant des ravages de la Première Guerre mondiale – crée une dynamique de changement, et que l’on ne doit pas confondre la frustration bien compréhensive devant l’attelage baroque et inefficace des 28 pays de l’Union avec un manque d’enthousiasme pour l’idée même d’Europe.
Author: 
Original Language: 
Date of Editorial Board meeting: 
Publication date: 
Wednesday, May 14, 2014
Abstract in English: 
The Club Praxis, French transatlantic think tank, proposes in his latest report on the European Union, a real shock to simplify the EU.
Convinced that enthusiasm for the idea of Europe remains despite the increasing frustration of the French against the inefficiency of Brussels, Praxis Club made 17 proposals to give a fresh start to the EU and rebuild the European project.
File: 
Country of publication: 
File Original Language: 
Cover page image: 
Number of pages: 
26
Country Original Language: 
Share: 

One principle and seven goals for innovation

Title Original Language: 
Un principe et sept ambitions pour l'innovation
Abstract Original Language: 
Installée par le Président de la République le 18 avril dernier, la Commission a pour objectif de définir des ambitions d'innovations devant conduire à des activités créatrices de richesses et d'emplois. L'innovation est indispensable pour que la France, dans dix ans, soit dans la course mondiale et conserve son niveau de vie et son modèle social. Le rapport présente sept ambitions pour la France sur le plan technologique et industriel à l'horizon 2030 : le stockage de l'énergie, le recyclage des matières, la valorisation des richesses marines, les protéines végétales, la médecine individualisée, la silver economy (l'économie des seniors) et la valorisation des données massives (Big Data).
Original Language: 
Date of Editorial Board meeting: 
Publication date: 
Tuesday, October 1, 2013
Abstract in English: 
Innovation is essential for France to be in the global competition in ten years, and maintain its standard of living and social model. The report outlines seven technological and industrial goals for France for 2030: energy storage, recycling of materials, the promotion of marine resources, green proteins, individualized medicine, silver economy and promotion of massive data (Big data).
File: 
Country of publication: 
File Original Language: 
Cover page image: 
Number of pages: 
60
Country Original Language: 
Share: 

Which France in Ten Years? Establishing the Foundations of the Coming Decade

Title Original Language: 
Quelle France dans dix ans? Les chantiers de la décennie
Abstract Original Language: 
France Stratégie a élaboré une analyse des enjeux essentiels auxquels la société française doit répondre et de leurs implications et avance pour les dix années à venir une série d’orientations prioritaires.
Le présent rapport soumet ces analyses et propositions au débat social et citoyen et à la décision politique.
Original Language: 
Date of Editorial Board meeting: 
Publication date: 
Sunday, June 1, 2014
Abstract in English: 
This report begins by outlining the major developments of the next ten years at the international level and assesses what targets France can realistically aim at. The second part consists of a diagnosis of the state of the country, an analysis of the reform strategies that have been implemented and a reflexion upon the main challenges that France is faced with. The report goes on to focus on eight topics, offering possible orientations for the coming decade. Finally, a strategy is outlined on the basis of the conclusions of the analysis.
File: 
Country of publication: 
File Original Language: 
Cover page image: 
Country Original Language: 
Share: 

Project Europe 2030. Challenges and opportunities

Title Original Language: 
Projet pour l'Europe à l'horizon 2030
Abstract Original Language: 
Rapport du groupe de réflexion au Conseil européen sur l'avenir de l'UE à l'horizon 2030.

Ce groupe de réflexion indépendant a été créé par le Conseil européen; présidé par M. González, il a été chargé de déterminer, d'étudier et de proposer des solutions aux défis que l'UE devra relever à l'horizon 2030. Il se compose de 12 membres qui sont d'éminents représentants de leurs domaines d'activité respectifs. L'avis d'experts du monde universitaire et du monde de l'entreprise a également été sollicité.

Ce rapport au Conseil européen dresse la liste d'un large éventail de problèmes auxquels l'UE et les États membres sont confrontés, comme la crise économique mondiale et les États venant au secours des banques, le changement climatique et l'approvisionnement énergétique, ainsi que les menaces que font peser le terrorisme et la criminalité organisée.

Le groupe de réflexion est convaincu que l'UE peut surmonter ces difficultés, si chacun, hommes et femmes politiques et citoyens, sont décidés à se mobiliser et à agir avec détermination pour donner corps à cet ambitieux projet politique. Par conséquent, il est essentiel que les citoyens soutiennent l'Union et participent à son développement.

Original Language: 
Date of Editorial Board meeting: 
Publication date: 
Saturday, May 1, 2010
Abstract in English: 
A report to the European Council by the Reflection Group on the Future of the EU 2030.

The independent Reflection Group was set up by the European Council under the chair of Mr. González to identify, analyse and propose solutions to the challenges the EU will be facing at the horizon 2030. It is composed of 12 members with outstanding expertise in their field of activity. They have also sought the opinion of experts from the academic and business worlds.

This report to the European Council lists a wide range of problems with which the EU and member states are confronted, for instance the global economic crisis and states coming to the rescue of banks, climate change and energy supply as well as the threats of terrorism and organised crime.

The Reflection Group is convinced that the EU can overcome the difficulties, if everybody - politicians and citizens - are decided to pull together and act in a decisive manner to develop this ambitious political project. It is therefore essential that citizens back up the Union and participate in its further development.

File: 
Country of publication: 
File Original Language: 
Cover page image: 
Country Original Language: 
Share: 

Quelle France dans 10 ans? An introduction to the governmental seminar

Title Original Language: 
Quelle France dans 10 ans? Contribution au séminaire gouvernemental
Abstract Original Language: 
Préparée en juillet-août 2013 par un groupe d’experts du CGSP, cette note a été conçue pour servir d’introduction au séminaire gouvernemental du 19 août 2013.
Elle propose des éléments de constat et des pistes de réflexion sur les perspectives à horizon de dix ans et esquisse une approche pour l’élaboration d’une stratégie à moyen terme, mais ne prétend ni faire un inventaire des questions, ni fixer les termes d’une réponse. Son objectif principal est d’ouvrir une discussion.

En 1985, Jean-Pierre Chevènement, alors ministre de l’Éducation nationale, lance l’objectif d’amener avant l’an 2000 80 % d’une classe d’âge au niveau du baccalauréat. La proportion de bacheliers stagne alors depuis plusieurs années en dessous de 30 %. Dix ans plus tard, en 1995, elle dépasse 60 %. Il y a, bien sûr, matière à critiquer les effets collatéraux d’une mutation aussi rapide. Mais le pays, qui compte 500 000 étudiants de plus, a commencé de combler son retard éducatif. L’accès aux études supérieures ne sera plus l’apanage d’une minorité. L’objectif était clair et mobilisateur ; l’action a porté ses fruits.

Notre histoire récente offre d’autres exemples de même type : plan d’équipement télécoms et programme d’indépendance énergétique dans les années 1970 ; mise en place de la monnaie européenne dans les années 1990 ; processus de Bologne sur l’harmonisation des systèmes universitaires européens ou plan cancer dans les années 2000. À chaque fois un objectif lointain a été fixé, qui paraissait souvent irréaliste lorsqu’il a été formulé. Il a orienté l’action publique, guidé les anticipations et catalysé les énergies. Quoi qu’on pense de ces entreprises, aussi critique qu’on puisse être à l’égard des effets indésirables de telle ou telle d’entre elles, force est de reconnaître leur ambition et l’ampleur des changements qu’elles ont entraînés.

Autour de nous plusieurs pays avancés ont, en une décennie, réalisé des transformations de grande ampleur. L’Allemagne de Gerhard Schröder vient immédiatement à l’esprit : en mars 2003, au moment où le chancelier présente son programme de réformes, le pays fait figure d’homme malade de l’Europe. Dix ans après les inégalités de revenu se sont accrues, mais le chômage est à son plus bas et la prospérité économique du pays est insolente. On peut citer aussi la Suède, où la crise financière du début des années 1990 a été l’occasion d’un réexamen qui a préservé les fondements du modèle social tout en redéfinissant ses modalités d’application. Sa réussite est particulièrement frappante en comparaison de l’évolution du Japon, qui a lui aussi subi une crise financière violente au début des années 1990, mais n’a pas su prendre ses difficultés à bras-le-corps (voir Annexe). On peut enfin mentionner, dans le domaine international, les Objectifs de développement du millénaire. Dans un contexte économique, il est vrai, favorable, ces objectifs ont permis de concentrer les efforts et nombre d’entre eux sont en passe d’être atteints dès avant l’échéance de 2015.

Tous ces exemples montrent qu’à condition de viser loin et de se fixer des objectifs clairs, l’action publique n’a pas perdu sa capacité transformatrice. Dix ans, c’est le bon horizon pour des décisions structurantes qui :

■éclairent l’avenir ;
■donnent continuité à l’action publique par-delà les alternances politiques ;
■permettent de sortir de la logique paramétrique – combien en plus, combien en moins – pour mettre l’accent sur des changements qualitatifs ;
■conduisent à raisonner sur les stocks – de compétences, d’équipements, de logements, de dette – qui déterminent le bien-être d’une nation, et plus seulement sur les flux ;
■amènent les institutions à se réformer pour servir les objectifs qui leur ont été assignés.
Cinq ans, c’est l’horizon du politique mais dix ans, c’est celui de la société. La perspective décennale est à la fois assez rapprochée pour mobiliser les énergies d’une collectivité autour de l’avenir qu’elle veut se construire, et assez éloignée pour que les investissements institutionnels ou matériels destinés à y conduire portent leurs fruits. Pour les mêmes raisons, elle est propice à la délibération et à la concertation.

Notre société, cependant, a depuis plusieurs années une vision brouillée de son avenir. C’est un handicap, car l’absence d’une perspective commune dans laquelle nos concitoyens se reconnaissent et puissent se projeter affaiblit le collectif et favorise les comportements de chacun-pour-soi. C’est aussi une source d’interrogations pour nos partenaires et les observateurs internationaux qui ne comprennent plus bien à quoi notre pays aspire et ne discernent plus quels moyens il se donne pour atteindre ses objectifs.

Réfléchir à ce que nous voulons être dans dix ans, en débattre, fixer sur cette base des orientations, et engager les actions correspondantes peut aider à remobiliser un pays aujourd’hui désorienté. La France de 2013 n’est plus celle des années 1970 ou même des années 1990. Les urgences et les priorités ne sont plus les mêmes. L’État n’est plus en situation de décider pour la société dans son ensemble. Mais répondre aux questions qui se posent à nous demande toujours continuité et cohérence. La valeur de la méthode demeure.

Dans cette perspective, la présente note est organisée en trois parties. La première fournit un cadrage prospectif sommaire sur le monde, l’Europe et la France à horizon de dix ans. La deuxième met l’accent sur trois choix collectifs d’importance pour la société française. La troisième offre des éléments de méthode et des points de repère pour l’élaboration d’une stratégie à dix ans.

Original Language: 
Date of Editorial Board meeting: 
Publication date: 
Monday, August 19, 2013
Abstract in English: 
This briefing paper has been designed as an introduction to the governmental seminar held on August 19th, 2013. It was prepared during July-August 2013 by a group of experts from the CGSP. It includes comments and ideas for discussion concerning a ten-year horizon and sketches out an approach for developing a medium-term strategy, without in any way claiming to raise all the questions or provide suitable answers. Its principal aim is to initiate discussion on the agenda.

Thinking and debating about what the French people wish to be ten years from now, fixing the roadmap ahead on the basis of such discussion, and implementing the actions to be taken will enable the country to come out from its current confusion. France in 2013 is not the France of the 1970s, nor even that of the 1990s. The priorities and urgencies of today are not the same as they were. The State is no longer able to decide for society as a whole. Continuity and consistency are essential to address the issues to be tackled, and adopting a rigorous method will be extremely worthwhile. In this context, the current briefing paper is divided into three sections. The first provides a brief snapshot of the world, of Europe, and of France in the next ten years. The second dwells on three key collective choices that are particularly important for French society. The third suggests methodological elements and some reference points as an aid to producing a ten-year strategy.
File: 
Country of publication: 
Cover page image: 
Country Original Language: 
Share: 
Topics: 

Pages

Subscribe to RSS - French